bannière

bannière

4/12/2015

Batman The Killing Joke The Deluxe Edition & Édition Spéciale N&B 75 Ans

To read this article in English go here. Pour une liste complète des ouvrages traités dans ce blog, c'est ici.

Scénario Alan Moore (et Brian Bolland pour l'histoire courte Un Parfait Innocent), dessins et couleurs Brian Bolland, toutes les images de cet article sont ©DC Comics.

Cet article traite de deux éditions consacrées à The Killing Joke, éditions qui ne sont ni limitées ni dure à trouver, mais qui constituent à mes yeux les deux plus jolies publications de cette histoire jusqu'à présent (Graphitti Designs annonce prochainement une Gallery Edition de The Killing Joke).
Sur la version anglaise de cet article est également présentée l'édition US N&B sortie en Août 2016 (Batman Noir The Killing Joke).


Commençons avec l'Édition Spéciale N&B 75 ans :





Publié en avril 2015 (dépot légal mars 2015), le design de cet ouvrage permet de l'inclure à la collection Batman Édition Spéciale 75 ans publiée par Urban Comics (label Dargaud) en mai 2014, comprenant également SilenceAmère Victoire et La Nuit des Hiboux, Année Un et The Dark Knigh Returns issus d'un tirage limité à 3000 exemplaires chaque. Ils partagent également la même maquette (couverture dure 30 x 20 cm) et la même qualité de papier (mat très épais). Notons que cette édition de The Killing Joke ne semble pas avoir un tirage limité.


pour les BD liées à Frank Miller c'est ici


Cet ouvrage (ISBN: 978-2-3657-7639-4, 64 pages,19€) partage les mêmes seconds et troisièmes de couverture que les autres ouvrages de cette collection. Une image ci-dessous permet de se faire une idée de la taille de ce livre par rapport à la dernière édition US Deluxe en date de cette histoire.






Le livre s'ouvre sur une introduction de 2 pages rédigées par Tim Sale datée de 2008 (elle provient de l'édition Deluxe US de 2008). L'histoire est imprimée en vrai N&B sans aucun dégradé de gris, à partir des planches originales de la première édition, cet à dire avant la recolorisation et les retouches de Brian Bolland en 2008 (voir aussi plus loin dans cet article). Il faut préciser ici que la version US Batman Noir sortie en août 2016 utilise elle les planches retravaillées de 2008 (voir la version anglaise de cet article pour des exemples par l'image).



les cartes de couleurs rouges n'étaient visiblement pas encrées





Les 11 pages de la section bonus proposent :
  • une postface de Brian Bolland datée de 2008 (2 pages)
  • Un Parfait Innocent histoire originellement publiée en N&B dans Batman Black and White #4 (8 pages)

Des 12 pages de bonus de l'édition Deluxe US, seules 10 se retrouvent dans cette édition (les deux pages manquantes sont présentées plus loin et ont peut être été omises car elles proposent des images couleurs). Par contre une illustration non référencée accompagne la page des biographies des auteurs, mais ne figure pas dans l'édition Deluxe US.





L'illustration "exclusive" :




Maintenant faisons un bref retour en arrière pour l'Édition Deluxe US :




Publiée en 2008 par DC Comics (mon exemplaire fait partie du neuvième tirage), le livre se présente avec une jaquette illustrée.



L'ouvrage intérieur (28 x 19 cm, ISBN: 978-1-4012-1667-2, 64 pages, prix éditeur 17.99$) se présente avec une couverture dure illustrée en relief avec un vernis violet, ainsi que des second et troisième de couverture entièrement verts.






Cette édition présente The Killing Joke avec une nouvelle colorisation réalisée par Brian Bolland (la colorisation originale est de la main de John Higgins). Dans sa postface, Brian Bolland explique qu'en plus de la colorisation, chaque page a été également très subtilement retravaillée au niveau du dessin. Des exemples le montrent à la fin de cet article.



la préface de Tim Sale


les cartes rouges étaient bien là!

les scènes de flash-back ont un ton très spécifique




Dans les 12 pages de bonus, l'histoire Un Parfait Innocent apparaît dans une nouvelle version colorisée.

la postface de Brian Bolland


les fameuses pages non reprises dans la version Urban N&B



Finissons cet article avec quelques illustrations montrant la différence entre les deux colorisations, ainsi que des exemples de retouches.

Les exemples de colorisation originale proviennent de la première traduction française publiée par Comics USA (diffusion Glénat) en févrie 1989. Et oui, mon exemplaire a été signé la même année par Monsieur Moore :).

à gauche l'édition française avec l'ancienne colorisation, à droite l'édition Deluxe US

mode frime
globalement les teintes ont été atténuées

le contraste de teintes entre flash-back et scènes en temps réel a été accentué

en 2008 voilà le Penguin (à coté d'Alan Moore?)

notez la différence au niveau du logo de poitrine

on perd un peu en psychedélisme

3 comments:

  1. The colors on the U.S. version are the correct version per Brian Bolland. The colours on the European version are over-saturated and not endorsed by the artist.

    ReplyDelete
    Replies
    1. Here it is the 1989 European version, I imagine that the 1988 US version had the same coloring (John Higgins). The most recent European version displays Brian Bolland Coloring (but I don't own it)

      Delete
  2. Pour l'anecdote Brian Bolland avait donné des infos au coloriste....qu'il n'a pas du tout respecté, il n'y a eu aucune communication.. Et Bolland à découvert le résultat avec anxiété qu'à la publication du bouquin...avec horreur !

    ReplyDelete

Write your comment here